mardi 11 février 2020

coloration au 4 vents

                               Je fait le quatrième larron pour cette virée au 4 vents... Caillou Christophe et Gérôme sont là, au point de rdv de Millau, mais il manque deux spéléo de Rodez  qui devait venir  prêter main forte!
                On monte sur le Larzac et on prend tous un kit sherpa pour mettre un bidon de 5 litre et quelques victuailles qui sont essentielle dans ce trou majestueux!

                Il nous faudra une paire d'heure pour descendre les puits.
Avec Christophe on fait un petit allez-retour pour voir si la vasque qui siphonne au milieux de la galerie a baissé. Avec grande joie nous constatons qu'il reste un peut d'eau mais on peut passer avec de l'eau dans les bottes...

                    Nous retournons et nous nous arrêtons manger un morceau vers 12h30 au carrefour ou l'on descend vers le nouvel affluent de -422 avec caillou et Gérôme qui arrivent juste. 
Cela nous permet de nous refroidir un peut...

                
                 Quarante minutes de descentes dans méandres et puits! Enfin ça y est, on va pouvoir revoir la hauteur du siphon... Grande surprise le niveau a baissé de plus d'un mètre et demi, il manque très peut pour que le siphon se désamorce. C'est une bonne nouvelle si le temps pluvieux se calme on va pouvoir poursuivre l'exploration post voûte basse (en aquatique naturellement)!

            Tous ensemble, nous versons les quatre bidons de fluo dans le bon débit avec les trois affluent réunis. Caillou fait un expérience pour mesurer le débit, en remplissant le gros kit sherpa de Gérôme! Il filme la scène pour que l’appareil photo chronomètre le remplissage du kit! Pas con le type.
C'est fait l'eau est couleur rouge , on dirais un sacrifice ô dieux...

        On écrase les bidons pour qu'ils prennent moins de place dans les sacs et on remonte... Une brève pause au carrefour et c'est les deux heures et demi de remonté sportive qui sont au rdv...
17h30 on est dehors avec Christophe, on attendra Caillou et         Gérôme au parking après les vingt minutes de marches casse jambe du chemin de retour. 

      Cette foi c'est une sortie de 7h que nous avons faite, on sort un peut moins éprouvé que d'habitude...Mais les traditionnelles bières sont quand même les bien venue!!!
à bientôt les 4 vents... 

Yves