dimanche 13 octobre 2019

vidéo résumé de la première du 6 octobre

vidéo réalisée par Maya Lafon



              Suite a notre aventure, une équipe est retourné ce samedi 12 octobre! A leur grande déception un effondrement d'une grosse dalle a obstruer la trémie a -348, empêchant tout passage.

              Ils ont topographier les quelques peut de topo qui restait a faire dans ce réseau, ils ont également commencer un aménagement pour shunter cette trémie dangereuse.
        Une désob de quelques séances devrait permettre le passage a nouveau vers les profondeur de cette cavité. 
pour l'instant nous somme revenu a -353...
Yves LM

mardi 8 octobre 2019

4 Vents la suite vers l'inconnu! 6 octobre 2019

          Cet vers 6h30 que je roule vers st Rome de Tarn, tien sa me rappelle quelque chose... Il y a un mois c’était la même chose sauf qu'il fait nuit ce matin!
On transfert mes affaires dans le camion a Lolo et on monte direct sur le causse du Larzac. François arrive au parking des 4 vents, 10 minutes après nous! Enervé comme une puce qui a soif.

Equipe de pointe est réuni!
 Laurent Lafon, Yves Le Masson et François Bodo...

            A 9h on est a l'entré du trou, et rapidement les puits sont descendu en s'abreuvant le plus possible dans les flaques d'eau. Nous savons déjà que la sortie va être longue et physique! Nous somme au chantier de réaménagement dans le passage entre les blocs qui mène aux puits.
             Je part entre les blocs pour récupérer le perfo resté en bas du premier puits! Pendant ce temps là François file au chantier du fond de la grande galerie fossile pour chercher une massette! 
Il a parcourut 2km et est revenu avant que je soit ressortit du passage entre les blocs. Je me rappelais  pas ces étroitures entre blocs si fine et si collante...

            Nous attaquons la désobstruction, Lolo et François font un tir pour élargir la première ètroiture pendant que j'élargit l'étroiture suivante avec la massette. Puis je reprend le perfo pour élargir la seconde étroiture, du temps ils déblaie et reprennent le perfo pour faire le second tir de la première étroiture! Du temps qu'ils déblaient je fait le tir et déblaie le passage de la seconde étroiture!
Là, Lolo passe devant et fait le tir qui était déjà chargé dans la quatrième étroiture je fait un tir de trois paille dans la troisième étroiture et pendant que je déblaie Lolo s'attaque a la cinquième étroiture en tête de puits! François fait suivre les kit de matos et dézingue deux bloc au passage a coup de massette. Nous envoyons tous les cailloux dans le puits du cinquième aménagement!

           Je sait! c'est pas trop clair mon explication. Mais il aura bien fallu passé deux heures et demis pour faire 8 m dans ces blocs, pour que le passage soit à un gabarie plus raisonnable et que l'on se salisse moins.
             Nous voilà en bas du premier puits, François et Lolo équipe un ressaut un peut chaud a traverser en libre. Je part devant et fait trois trous pour élargir un passage étroit dans le shunt du méandre étroit!
           Malheureusement un tir marche bien, le second a fendu la roche et le troisième n'a rien fait. Nous n'avons pas de burin pour élargir ce passage et il reste étroit, nous laissons ça a une autre sortie!
 Le puits que nous n'avions pas descendu la dernière fois nous appelle! 

 François équipe le puits par en haut 
et Lolo descend par coté, au milieu du puits, pour filmer le passage de François qui descend en première.  

L’excitation est a son comble, François descend le premier puits...



je le suis de prêt, lolo descend avec nous ,  c'est grand et sa continu à descendre! 




ça y est c'est l'enfilade 




En bas ça descend encore, on équipe la tète de puits, je descend et enchaîne un ressaut de 6 mètres. Là, je les attends, c'est impressionnant et de jolis gros puits biens érodé nous comblent de bonheur!  
                 En bas, un ressaut de 7 mètres doit êtres purgé de ces gros blocs avant de descendre! Les blocs dévales avec un bruit résonnant...

                Nous arrivons encore sur un puits de cinq mètres, avec une arrivée d'eau sur la gauche! L'eau provient d'une petite galerie, je monte en escalade sur deux mètres pour y accéder. l'eau arrive d'un petit siphon mais il y a une jolie conduite forcée qui monte sur 6m. Je m'arrête là au pied de cette conduite qui restera vierge jusqu’à la Topo.


                           Du Temps, François est remonté pour tendre les cordes affin de récupérer un morceau de corde de cinq mètres pour descendre le dernier puits! François a casser la mèche à spit, sa fait la troisième mèche cassé ce jours.
Je plante le dernier spit au tamponnoir, et je descend voir le fond du puits qui d'en haut a l'air bouché de blocs! 

                Mais non en bas il y a un méandre en conduite forcée qui part a l'horizontal, François met deux seconde pour me rejoindre, j'ai du mal à les attendre, je fait huit mètres en courant.
Ça y est ils sont là!




 François passe devant , suivi de Lolo de très près, on avance semi penché, il manque 50 cm de haut pour pouvoir courir dans cette conduite.

                    On fait 40 mètres a peut près, ça gueule devant!
 C'est plus grand , il y a un affluent!
Un amont arrive de part la droite avec un bon débit de quatre litres seconde...
On descend en aval, un doux bruit d'eau qui cascadège nous attire vers le fond, l'ambiance est au top on est maintenant debout. La progression est facile et sans étroitures!

                    On descend a peut près une centaine de mètres et ça rabaisse un peut, une galeries sur la droite est pleine de sable dolomitique !  Sur la gauche la voûte plonge mais ce n'est pas un siphon. On entend un bruit de cascade derrière!
Nous prenons la galerie du sable sur la droite et on remonte 50m. cela va se rabaisser à droite mais ça continu a quatre pattes! à gauche une vasque laisse passer un peut d'air: c'est pénétrable en se mouillant! derrière on entend l'eau qui cascadège... Une autre voûte mouillante à explorer.

     On s'arrête là pour l'aval on en a  asses fait! le reste pour les topographes!

                       Nous remontons les bottes pleine d'eau jusqu'à l’affluent, là pas possible de résister on le remonte! 
Nous progressons sur au moins 300m dans une galerie en trou de serrure, conduite forcée asses large en haut! 
Par moment des blocs en travers nous ralentissent un peut la position semi fléchit est un peut pénible... Sa remonte encore et sa peut durer longtemps... Lolo avance encore un peut a quatre pattes les genoux dans l'eau, il fait bien 70 mètres et reviens.
On s’arrêtera là pour aujourd'hui nous savons que la remontée va être dure Nous sommes au environs de -400 voir -420... Les pronostic seront à vérifier avec la topo samedi prochain... 

   Les puits sont délicieux a remonter, nous sommes un peut déçut de ne pas avoir touché la rivière qui se fait désirer...

           François remonte le perfo, il a un bon kit! On remonte tranquillement mais avec un bon rythme! C'est vers 22 h que nous sortons des 4 vents avec une bonne grosse fatigue! 

     Encore trente minutes pour pouvoir boire une bonne bières aux voitures!


Yves
tpst: 13h 


lundi 9 septembre 2019

4 vents enfin du nouveau, 9 sept 2019

          C 'est a 6h30 que je part de Roubercau, le soleil va bientôt se lever et cela annonce un journée magnifique! Nous n'imaginions pas a quel point a ce moment là!

                                    Pose croissants chocolatine a Millau, et on monte directement sur le Larzac.  Nous prenons du matériel pour faire une escalade au Piscoulis, au cas où la désobstruction ne donne rien. Départ du véhicule il est 8h.
           Heureusement il reste un peut de papier dans une poche de lolo pour qu'il aille faire...Nous sommes à l'entrée du trou.
                   Nous sommes rapidement prêt, et lolo passe devants dans les puits. Il est très motivé et nous arrivons au chantier après 1h30 de descente des puits, il est 10h.
On doit récupérer la mèche coincée il y a deux ans déjà!

Je prends quelques photos du méandre avants la mèche coincée,



     Nous cherchons le passage à désobstruer mais il me faudra fouiller car je me souvenais pas qu'il était si loin de la mèche coincée... Lolo voit le passage et trouve que l'on est très haut par rapport a l'actif, son pessimisme le gagne.
            J'attaque le bloc de la dernière sortie qui nous avait arrêter avec François. Un tir marche bien l'autre pas. Nous sortons deux gros blocs a l'aide de cordelette, et sa y est sa passe! je me glisse derrière l'étroiture verticale, et nous découvrons un amas de dalles,         Nous sommes a quatre pattes et il faut sortir des blocs pour trouver la suite, 

Lolo prend le tamponnoir et commence l'extraction,


           Ça y est le passage est là, je le rejoint. La suite est devant il voit sur 6m et il faudra ouvrir certainement! Pendant qu'il parle j'entend quelque chose dessous! Je lui dit "Ecoute"...
Le doux bruit de l'eau qui cascadège trois mètre en dessous!

      Le pessimisme nous quitte immédiatement, je regarde derrière une grosse dalle! Du vide, je me faufile, une autre dalle, je passe dessous. Là une petite salle couverte de coulée de calcite, devant juste une petite lame barre le passage, Lolo amène le tamponnoir je casse la lame! le passage est large dessous sa sens la verticale! Le bruit de l'eau est plus proche, Lolo passe l'étroiture, 
C'est gros la dessous! 

    Nous devons récupérer le matériel laissé avant la zone de passage entre blocs, il faut ressortir et prendre tout le matos! 
Je ressort remplis le kit de deux cordes toutes les plaquettes DBZ et la sache a spit, remplie de spit et de gougeons. Je prend aussi le perfo pour casser un blocs ou deux se qui facilitera le passage. Lolo me rejoint pour m'aider a transporter les deux kits que nous nous faisons passer a chaque étroiture.
     Pendant que j'installe la corde,
     
photo lolo Lafon
         
                                        Lolo fait un trou dans un bloc, mais j'ai oublié la ligne dans la précipitation! Nous ferons le tir plus tard. 
Je descend suivit de très prés par Lolo,

                           Ça y est, une jolies désescalade et on voie un joli méandre partir sous des blocs d’effondrement de voûte.
photo lolo Lafon


 On fait une pose casse croûte. On a descendu a peu près 15 à 20m.

           Nous laissons la corde volontairement a cet endroit, pour attendre les copain si jamais il y a un autre puits après le méandre.
je part dans le méandre,
photo lolo Lafon

 mais deux virage plus loin sa se resserre, 
le méandre est haut et étroit 20 a 25cm de large. Il faut encore retirer les baudriers! Lolo s'y enfile se coince en haut puis je lui dit de passer en bas, c'est à peine plus large! Sa frotte bien, il remonte quatre mètre plus loin, c'est plus large en haut le creusement fossile du méandre, 80cm de large et 60cm  de haut env.

          Je le suit, frotte, frotte, le fossile, et au bout de 7 à 8m c'est un gros puits qui plonge d'une vingtaine de mètres! fossile et actif y vont tous les deux!
            Lolo trouve un passage pour désescalader vers l'actif en retrait, on arrive a mi-puits,
photo lolo Lafon
photo lolo Lafon


 en contournant on pourrais descendre dans une faille terreuse, mais nous décidons de nous arrêter sur cette belle verticale.
photo lolo Lafon

 Avec une forte pensée pour tous ceux qui on bossé avec nous pour trouver la suite des 4 vents!
photo lolo Lafon

           Nous rebroussons chemin mais cette fois nous passons par le fossile c'est le shunt du méandre étroit!
photo lolo Lafon

 Un bloc au milieux nous fait rentrer le ventre, il faudra le casser à coup de massette!!!
Remonté dans le méandre:
photo lolo Lafon

        Retour pénible en haut de cette belle première, il faut retraverser le cahot de bloc boueux, Il faudra bien l’aménager pour ne plus se pourrir la prochaine fois! Nous laissons trois mèches et le bourroir, quelques pailles au début de la zone a reprendre. Sacoche à spits et perfo sons rester en bas de la première verticale, Là on a pas bien calculé pour la prochaine sortie!
         Nous sortons dans la foulée, des crampes me prennent dès les première verticales, sa va donner la remontée!
Dehors nous sortons de jour! Par un beau soleil, il est 17h32

on a bien reçut, encore un demis heure de marche de retour...


Yves

tpst: 9h,
Marche d'aproche: 2 X 30mn