lundi 7 décembre 2015

Histoire de 1er en Nouvelle Zelande


Après avoir récupéré le contact de Benoit un French Spel du Vercors nous nous rencontrons à Nelson (Nord de l’île sud) autour d’un petit Ricard (enfin plein !!) et un bon saucisson pyrénéen dans un bar French.
Il m’explique un peu le fonctionnement de la spel dans le Pays : méfie toi de l’équipement kiwi !!!! (natif de la Nouvelle Zélande), je vais vite comprendre pourquoi il me dit ça.
Il me propose d’aller faire une escalade dans une 1er qu’il a trouvé la semaine d’avant dans le fameux Harwood Hole que m’a bien vendu Antho avant mon départ ! Feu !! Benoit n’ayant pas trop de matos perso en plus (juste 1) il propose à un pot à lui de venir, il se désistera du coup Sylvain prendra sa place.
Départ 8h, après 1 heure de route dans un décor magnifique nous arrivons au parking à partir duquel il y a 30 min de marche !
Le Harwood Hole c’est un P176 d’entrée style corbeaux en méga grand et dessous une rivière souterraine qui réssurge de l’autre côté!
Nous arrivons devant le trou et la surprise il y  a un groupe de jeunes qui descend dans le trou : baudar d’escalade, vêtement de montagnard kéké !! Benoit comprendra vite que c’est un spel du coin qui s’arrondi les fin de mois (même si c’est interdit). Ça me permettra de voir leur équipement.
Une fois tout se beau monde en bas Benoit équipe le P176 (frac à -30) et plein pot tout le reste. Sylvain à le troullomètre a Zéro mais se régale.
J’arrive au fractio à -30 pour rejoindre Sylvain et la je vois la corde de l’équipe de devant qui frotte à peu prêt partout, le frac il s’en foute todo directo !!! Benoit me confirmera que c’est comme ça partout chez eux mono point, ça frotte pas de problème !






Nous descendons ce puits qui est juste magnifique pour prendre pied en haut d’un grand éboulis avec un plafond à environ 50m de haut !!
Nous descendons l’éboulis jusqu’à moitié et partons dans une branche sur la gauche, après 2 petites escalades en libre nous arrivons au pied de l’escalade qui lui a permis de faire la 1er (je me demande d’ailleurs comment personne à vu ça avant) à priori les spel locaux ne sont pas très fouineur ! (Tant mieux y a plein de 1er pour nous) ! Après 200m dans une belle galerie toute propre nous arrivons au pied de l’escalade que Benoit veut faire. On monte en libre environs 3m et installons une vire de 5m pour aller voir en face. Malheureusement nous tombons au bas d’une belle diaclase d’environ 30m de haut et avec un mini trou au sommet pas très engagent mais on moins c’est vu.
Nous rebroussons chemin et partons faire la rivière qui est juste sublime : des gours avec une eau claire de chez claire et c’est un véritable canyon (cascades, toboggans,…), dommage de pas avoir de néop.
Sylvain tellement tenté de plonger demande à Benoit si c’est possible ?! Il attendra d’être pas loin de la sortir pour faire son plongeon dans une belle vasque bien gelée !!! la lumière de son casque n’étant pas étanche il le retire et une fois son magnifique plongeon réalisé il remonte à toute vitesse avec la respiration coupée et la PIMMM la tête dans une stalagmite qui lui faudra de saigner du crâne jusqu’à la sortie heureusement il s’est pas ouvert !!
La sortie est très belle et nous retrouvons l’air libre dans un immense pierrier avec une vue imprenable sur les montagnes en face.
La remontée est assez ardu 1h dans une pente très raide avec les ortie locaux qui paralyse si on se fait vraiment piquer. Une fois arrivée en haut nous repartons à l’entrée déséquiper le P176 et come back à la tuture.
Une bonne bière pour valider ça est voilà ma 1er spel en Nouvelle Zélande et comme dit Sylvain un des meilleurs souvenir pour lui.

TPST : 8H

video



1 commentaire:

Le Long a dit…

Excellent !!!! Merci pour ce compte rendu qui nous fais rêver un peu... continue de nous faire partager tes aventures. La bise !