dimanche 26 janvier 2020

25 janvier aven du champ rouge

                   Nous sommes trois aujourd'hui pour aller ouvrir un passage étroit vers -25 dans un trou sur le causse noir! L'aven du champs rouge est une grosse entrée de 4m par 2 qui a été exploré dans les année 70 et qui a été revu par caillou en 1982...

       François y est revenu début janvier et a entendu un courant d'air sifflant dans le ressaut terminal. Première séance mercredi dernier pour ouvrir la fracture terminale avec Lolo et François.

                   Avec Christophe et François, on se rend vite au fond pour continuer l’élargissement! Nous déblayons un peu les blocs du dernier tir, mais rapidement il faut élargir a un gabarie plus grand pour pouvoir travailler avec plus d'aisance.
                  Nous remontons pour le tir et François fait un allez retour a Millau pour changer une batterie qui nous lâche dès le premier perçage... Dans l'éboulis de l'entrée, on creuse avec Christophe, il y a un peu de noir entre les blocs! Il faut construire un mur pour pouvoir déblayer sans que tout descende vers nous! au bout de trois quart d'heure le passage est fait mais une alcôve de 60cm par 80 est complètement obstruer de blocs. Dommage sa aurais put donner...

         On retourne au fond et François arrive pour nous aider a déblayer le tir, au bout de quelques bidons évacuer Christophe remonte manger un morceau, et il arrive Gérôme en soutiens, il a réussi avec les coordonnée GPS à trouver le trou!
     Je bâtit un mur de blocs sous un pont de deux blocs! cela permet de sécurisé ceux ci qui sont en plein dans le ressaut!  Cela permet aussi de stoker de nombreux amas de blocs et gravillons.

      C'est a quatre que nous continuons a bien nettoyer tout les déblais sous forme de blocs et gravillons! Le courant d'air est soufflant continu toute la journée et dans la soirée il s'inverse en aspiration, temps mort, et aspiration... Un échos lointain nous encourage dans cette désob d'acharnés, alimenté aussi par un courant d'air non négligeable!

           Nous Continuons, mais un tir fait canon et il faut repercer pour pouvoir évacuer à nouveau des déblais! Christophe et Gérôme remonte, ils ont une faiblesse, on continue a deux comme des brutes a sortir des gravillons du tir un peut trop chargé de François!   
On est mort, c'est a notre tour de faiblir! On ressort vers 20h30.

Tpst: 9h
          Christophe et Gérôme nous rejoigne pour boire le verre de l'amitié a Millau ...

          Le lendemain François reviendra seul pour finir de sortir quatre bidons de déblais, la désobstruction va partir a l'horizontal mais il faut encore descendre de 50cm... Le courant d'air passe par un trou de la taille d'un cul de bouteille... à suivre.

2 commentaires:

serge t a dit…

j'aime!

Le Long a dit…

Allez les gars ! Lachez rien ! Ça va donner !